LIZARD

LIZARD (Mars 1975 – Janvier 1976). Après la séparation de PI et celle de FEEDBACK on a tenté de fusionner les rescapés mais la crème n’a pas pris. Michel Fehr a fondé BELIAL, Jean-Claude Terrettaz est parti à l’étranger. Seul Claude (Thorax) Châtelain est resté avec nous (Stéphane Borel, Serge Castiglione et moi). On s’est approché de l’organiste de ZED (Eric Steffen). Il n’était pas à l’aise avec notre répertoire compliqué. Après une prestation catastrophique au festival de jazz de Neuchâtel nous l’avons remercié et Philippe Borel a repris sa place derrière les claviers. Je m’y suis mis également (Fender Rhodes et ARP Odissey), GREENSLADE ayant eu une grande influence sur nous à cette époque. Trois concerts ( Carouge, La Sarraz avec Pascal Auberson et Crissier avec MAGMA) et un festival (La Sarraz) ont été les seules occasions de nous produire avant que Stéphane Borel ne quitte le groupe pour aller suivre les cours de la Swiss Jazz School à Berne ce qui signifia la fin du parcours du lézard, un groupe miné par les trop fréquents changement de personnel.